L’humour, est-il compatible avec la liberté d’expression ?


B7t_Wy2CcAAG3_4
B7t_W4OCcAI7wq-Arrestation d’un jeune de 16 ans pour « Apologie du terrorisme » !

Au premier abord, cela pourrait ressembler à une plaisanterie ; Eh bien non ! En effet, moins d’une semaine après les manifestations pour la défense de « la liberté d’expression, » suivant les meurtres des dessinateurs de Charlie Hebdo, les autorités françaises ont mis en garde à vue et inculpé un jeune de 16 ans, élève du secondaire, pour « apologie du terrorisme » !!!

Son crime présumé ? Avoir posté sur Facebook un dessin s’inspirant d’une ancienne couverture du magazine Charlie Hebdo où l’on voit le coran transpercé par des balles, dessin caricatural contre lequel, à l’époque, les défenseurs de la liberté d’expression n’ont rien trouvé à redire.

Reprenant le code graphique de cette couverture (à gauche), le jeune remplaça « le coran présenté par un musulman » par « le magazine tenu par un journaliste » (en bas) ; et là, le jeune est arrêté pour « apologie du terrorisme » ?!?

Mais où sont donc passés les défenseurs de la liberté d’expression ? Vous les entendez, vous, défendre ce jeune qui n’a fait qu’user, comme Charlie Hebdo, du droit à caricaturer ?

Eh oui ! Le recours au principe de la liberté d’expression en France est maintenant régulièrement avancé par la gauche pour justifier les excès et les dérapages médiatiques sur les sujets sensibles ou politiquement corrects ; et gare à ceux qui pensent différemment car ils peuvent vite se retrouver accusés « de troubles à l’ordre public », « d’incitation à la haine » ou « d’apologie de terrorisme »… Ce constat d’injustice ne doit pas être minimisé tant il génère une envie de révolte, jusqu’à ce jour contenue. Quant aux journalistes, leurs analyses partisanes leur font souvent perdre le sens de l’objectivité et tenir des propos contradictoires avec un aplomb déconcertant. L’extrait vidéo de l’émission animée par Thierry Ardisson en est un parfait exemple et montre bien à quel point la liberté d’expression n’est pas pour tout le monde…

Au début : Ardisson dit à Djamel Bouras que tout le monde devrait avoir le droit de critiquer ou de caricaturer les musulmans ou autres religions car c’est la liberté d’expression… Même si ça offense les religieux et leurs cultures ! Alors que dans la seconde partie de la vidéo vers 1:30 min avec Dieudonné, Ardisson dit que Dieudonné n’avait pas le droit de jouer le sketch avec le juif car cela pourrait porter atteinte à leur culture. Bref il retourne sa veste selon que ce soit un musulman ou un juif qui est offensé. Selon lui donc on le droit d’offenser les musulmans mais pas les autres…

Lien : http://electronicintifada.net/blogs/ali-abunimah/france-begins-jailing-people-ironic-comments

Publicités

Une réflexion sur “L’humour, est-il compatible avec la liberté d’expression ?

  1. Et bien dis donc, il en a pas perdu le sommeil le petit Morsay (Mohamed Mehadji) 36 ce jeune malfrat se permet de voler les vélos de LA POSTE et de vendre des CDs NecroPedoSadoMaso Love a son stand !!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s