Gens du voyage : « Hitler n’en a peut-être pas tué assez… »


Le député-maire UDI de Cholet (Maine-et-Loire), Gilles Bourdouleix, avait décidé de louer un terrain de cinq hectares sur sa commune à deux jeunes exploitants. Las, ce sont 150 caravanes appartenant à des gens du voyage, arrivées dimanche 21 juillet en provenance de Tours, qui ont pris possession du terrain, situé le long de la route de Nantes, raconte le « Courrier de l’ouest ».

Apprenant que le terrain était squatté, l’élu s’est rendu à la rencontre des gens du voyage, qui font partie de la mission évangélique Vie et Lumière, raconte le quotidien local. Ses premiers mots auraient été : « Pour moi, c’est une secte cette mission ». La situation aurait ensuite dégénéré. Alors que des gens du voyage présents auraient réagi en faisant le salut nazi, Gilles Bourdouleix aurait prononcé entre les lèvres cette phrase très déplacée : « Comme quoi, Hitler n’en a peut-être pas tué assez… »

Il aurait ensuite maintenu ces paroles auprès du journaliste du « Courrier de l’Ouest » : « Vous faire traiter d’Hitler, vous croyez que c’est agréable ? On se fait injurier à longueur de temps. » Selon le même journaliste, l’élu ne se serait pas arrêté là, faisant allusion dans la foulée à la consanguinité des gens du voyage : « L’autre jour, ils me traitaient de pédophile. Alors qu’eux, la moitié des enfants sont entre pères, grands-pères… ».

Au cœur de l’altercation : la question des terrains disponibles à Cholet pour les gens du voyage. Le pasteur Giovanni, porte-parole de cette mission évangélique, aurait déclaré : « Si vous voulez qu’on se déplace, on se déplace. Dites-nous où on doit aller », tout en s’engageant à dédommager les deux exploitants squattés. Le terrain municipal disponible ne disposant que de 30 places, les gens du voyage ont réclamé la possibilité de s’installer sur « l’aire de grand passage » de la route du Puy-Saint-Bonnet – terrain qui accueille habituellement la mission évangélique mais dont l’accès, selon « Ouest France », a été barré par un talus de terre.

Lors de son échange avec les gens du voyage, l’édile aurait déclaré avoir fait ramasser la dernière fois « 22 sacs de merde » par les agents de la ville. « Des sacs de merde, vous allez en ramasser alors », auraient répliqué les gens du voyage présents.

Publicités

Une réflexion sur “Gens du voyage : « Hitler n’en a peut-être pas tué assez… »

  1. Cinq plaintes sont officiellement jointes à la procédure ouverte par le parquet d’Angers pour « apologie de crime contre l’humanité » contre le maire de Cholet, Gilles Bourdouleix.

    Il y a celle de M. le Préfet de Maine-et-Loire, celle de la Ligue des Droits de l’homme, et celle de trois associations de défense des gens du voyage : France liberté voyages, Gens du voyage catholiques et la Mission évangéliques des Tziganes.

    Et le Parquet, envisage t-il d’ouvrir une procédure pour « apologie de crime contre l’humanité » contre Louis, un représentant des gens du voyage qui justifie le salut nazi qu’ils ont fait à l’adresse de Gilles Bourdouleix ? Vraisemblablement non, car le Parquet n’aura pas le courage de stigmatiser une nouvelle fois la communauté des gens du voyage, victimes de tous les malheurs du Monde… Pauvre Justice, pauvre France !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s